L'activateur pluri-fonctionnel : Lucie

Cas 4

Lucie, 14 ans : avant le début du traitement, cette jeune patiente présentait un déséquilibre maxillo-dento-facial.

2 ans plus tard, des effets notables sur le comportement.

« J’étais très timide et influençable. Je me posais souvent des questions, qui suis-je vraiment ? Je pensais que ma vie était banale et monotone. En seulement 2 ans, j’ai réussi à mieux m’exprimer et maintenant je vis sans me soucier de l’avis des autres, en disant ce que je pense. Vous savez comment j’ai fait ? J’ai mâché durant 2 ans un satané bout de caoutchouc !  »

Le docteur ayant assuré le suivi de Lucie témoigne :

« Lucie était une jeune fille très renfermée, qui parlait peu. Je lui ai expliqué qu’en portant un activateur pluri-fonctionnel, nous allions rééduquer les fonctions oro-faciales perturbées et corriger son déséquilibre buccal. Comme il y a une relation entre l’état buccal et l’état psychique, se sentant mieux dans sa bouche, elle se sentirait mieux dans sa peau. Aujourd’hui, c’est une personne totalement différente ! »